Le Cabaret Vert revient sous le signe d’une traversée musicale « sauvage »

Charleville-Mézières, dans les Ardennes au Nord-Est de la France, accueillera la 12ème édition du festival du Cabaret Vert

Du 25 au 28 août, Charleville-Mézières, la ville de Rimbaud, accueillera la 12ème édition du festival du Cabaret Vert intitulée Wild Wild Fest.

Créé en 2005 par l’association FLaP, la fréquentation du festival ardennais a pratiquement doublé en une dizaine d’années (85.000 visiteurs en 2015, 94.000 annoncés pour 2016). Le Cabaret Vert est désormais dans le top 10 des festivals en France. Les internautes l’ont élu troisième dans la catégorie "Meilleur grand festival" (Festivals Awards).

Le succès de cet événement réside dans sa programmation éclectique mêlant rock (SUM 41), hip-hop, rap (Nas), électro (M83), soul (Sharon Jones) et chanson française (Indochine, Louise Attaque), mais également dans son ambiance conviviale et résolument éco-responsable (d’où le nom, tiré par ailleurs d’un poème de Rimbaud). Au milieu des arbres centenaires du square Bayard, les festivaliers peuvent apprécier les spécialités culinaires et brassicoles des Ardennes, en écoutant la musique. 

Au fil des années, le Cabaret Vert est devenu un moteur de l’économie ardennaise. En effet, selon une étude de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Ardennes de 2013, les retombées économiques liées à l'Eco-festival Rock atteignaient près de 3,45 millions d'euros pour 75.000 spectateurs.

Plus qu’une manifestation musicale, le Cabaret Vert contribue à la valorisation des savoir-faire et de l’accueil ardennais.

 

Pour en savoir plus : cabaretvert.com

Par Ardennes Développement, l'agence de développement économique des Ardennes - ardennes-developpement.com

Crédit photo : ©DarkRoom