Charleville-Mézières structure son campus universitaire

l’agglomération Ardenne Métropole aménage son site universitaire du Moulin Le Blanc, avec le soutien du Conseil Départemental des Ardennes et du Conseil Régional Grand Est

Dans le cadre de son projet de territoire, l’agglomération Ardenne Métropole aménage son site universitaire du Moulin Le Blanc, avec le soutien du Conseil Départemental des Ardennes et du Conseil Régional Grand Est.

Les Ardennes sont terre d’industrie et disposent de formations développées d’après les besoins des entreprises présentes. Mais les besoins évoluent, et de nouveaux secteurs de développement apparaissent dans l’économie. Il est donc indispensable pour un territoire de disposer d’une offre de formation qui satisfasse le tissu existant et son évolution, permette aux étudiants locaux de se former localement, et soit également source d’attractivité d’étudiants d’autres provenances, ferment d’un brassage culturel indispensable.

Sur le site actuel du Moulin Le Blanc sont présents trois départements de l'Université de Reims-Champagne-Ardenne (URCA) : l'Institut Universitaire de Technologie (IUT), l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) et l'Institut de Formation de Techniques Supérieures (IFTS), délivrant des diplômes techniques jusqu’à ingénieur. Aux côtés de ces formations, des centres de recherche et de technologie apportent des compétences et des outils et plateformes, à disposition des étudiants. On citera un centre de recherche industrielle et de transfert de technologie (CRITT) spécialiste sur les matériaux, les dépôts et traitements de surfaces, et un centre de R&D en simulation numérique, DINCCS.

Le projet d’aménagement qui accueillera de nouvelles formations, vise à optimiser et mutualiser les différents espaces grâce à une recomposition urbaine facilitant les échanges. Les différents bâtiments seront alors connectés, et les locaux d'enseignement adaptés. Trois pôles seront réalisés : extension de l’IUT, construction du pôle formations de la CCI et construction de la Maison des étudiants (lieu de travail, de rencontre, d’échange…).

Ce projet de campus intègre un renforcement de la vie étudiante. D’abord, le rapprochement physique des différentes structures devrait favoriser les relations entre les étudiants, et le croisement entre disciplines. De nouveaux services pour faciliter leur intégration et leur épanouissement, avec de nouvelles formations, devraient voir le jour. Les liens entre formation-entreprise-recherche et innovation, tous présents sur le site seront renforcés.

Avec cet équipement, Charleville-Mézières s’affirme comme un moteur de développement pour les Ardennes en attirant particulièrement les jeunes. D’autres infrastructures liées y sont actuellement programmées comme un incubateur d’entreprises innovantes, « Rimbaud’Tech ». Charleville-Mézières reflète le dynamisme des Ardennes, où se multiplient les initiatives structurantes pour le territoire.

 

Par Ardennes Développement, l'agence de développement économique des Ardennes - ardennes-developpement.com

Crédit photo : ©Zoom architecture mandataire : Jean-Marc Charlet et Francis Claudel architectes - Agence Grzezzak£Rigaud : Michel Grzezczak, Michel Rigaud et Sandrine Douzamy, architectes