Filière Automobile Grand Est : un nouvel AMI pour soutenir la filière

Filière Automobile Grand Est : un nouvel AMI pour soutenir la filière

Dans le cadre du Plan de Relance de l’Industrie Automobile, le Ministère de l’Économie et des Finances vient d’annoncer un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) visant à favoriser les investissements de modernisation des entreprises de l’automobile, secteur particulièrement présent dans les Ardennes.

Ces dernières années, la filière automobile est en pleine mutation industrielle avec notamment la transition vers l’électromobilité et la révolution numérique, induites par les directives européennes. La crise sanitaire actuelle liée à la COVID-19 a accentué la fragilité des entreprises qui, pour faire face à la concurrence mondiale doivent investir pour s’adapter aux exigences de la filière.

Le "Plan de modernisation auto" est destiné aux entreprises de la filière voulant développer leurs outils de production pour les rendre plus compétitifs et les orienter vers les modèles économiques d’avenir. Les financements annoncés, majoritairement en subventions, doivent permettre de développer des processus innovants grâce aux outils numériques, ou de mettre en place de nouveaux procédés en faveur de la transition environnementale.
Les projets pourront notamment concerner la réalisation d’investissements en vue d’augmenter le réemploi de matériaux ou de favoriser le recyclage, dans une optique de réduction de l’empreinte environnementale de production. Ils pourront également concerner le développement et la diversification vers des pièces pour véhicules hybrides ou électriques, contribuant ainsi à la décarbonation de ce mode de transport.

Pour être éligibles à cet AMI, les entreprises doivent générer un chiffre d’affaires d’au moins 20% dans le secteur de l’industrie automobile, et présenter des projets de 200.000 euros minimum. Les projets peuvent être portés par une entreprise seule ou associer plusieurs partenaires. Lancé en préalable à la mise en place d’un dispositif de soutien et doté d’un fonds de 200 millions d’euros, l’AMI est ouvert jusqu'au 31 juillet 2020.

Dans les Ardennes, aux côtés de constructeurs et équipementiers de rang mondial tels que PSA Groupe, Hanon Systems ou Faurecia, un grand nombre de PME/PMI interviennent en tant que sous-traitants directs de la filière. Ce nouvel appel à projets devrait conforter et stimuler les évolutions déjà en cours.

 

Pour en savoir plus : www.bpifrance.fr

Par Ardennes Développement, l'agence de développement économique des Ardennes - ardennes-developpement.com